Mes ongles en couleurs

Tags: , , , , ,

Les essentiels – le dissolvant

DissolvantsFin de la série des essentiels et on finit justement par la fin, le dissolvant !

Souvent le dissolvant est produit un peu acheté à la va vite. On se dit “bof, ils feront tous l’affaire” et c’est embarqué. Alors à moins que vous ne portiez que du transparent ou à la limite des vernis crèmes clairs (qui sont ceux qui s’enlèvent le mieux), il est utile de porter un peu plus d’attention à ce produit. En effet, un dissolvant pas adapté va vous obliger à passer plus de temps, à frotter, à gratter et au final vous abîmer l’ongle.

Pour les vernis pas trop costauds, Le mieux reste quand même le sans acétone pour ne pas vous dessécher la peau. On en trouve dans toutes les marques. J’ai quand même remarqué que quand le produit est peu cher (comme le premier prix au fond de la photo), plus il est dilué avec de l’eau ! Donc ça vaut le coup d’y mettre un peu plus cher. Un produit récent qui est parait il très bien (je l’ai acheté mais pas encore testé), c’est le dissolvant Une à l’huile. Ok il est cher (10 € le petit flacon) mais a priori efficace et il fait vraiment du bien aux ongles.

Pour les vernis qui s’accrochent ou les vernis sombres qui ont tendance à tâcher les mains, le dissolvant à l’acétone reste le meilleur. Certes ça dessèche mais comme on ne passe pas trois heures à enlever son vernis, ça compense !

Pour les vernis à paillettes (le cauchemar à enlever si vous en avez mis trois couches pour que ce soit opaque !), le mieux est de faire des papillotes. C’est à dire imbiber du coton hydrophile avec du dissolvant, le poser sur l’ongle et d’entourer le tout avec de l’aluminium. Vous laissez au moins 30 secondes (à adapter selon le vernis) puis vous tirez en pressant sur l’ongle et le retrait est fortement facilité.

La grande nouveauté de ces derniers années ce sont les bains dissolvants. Un pot contenant de la mousse qui trempe dans du dissolvant. La mousse est trouée pour permettre de passer le doigt. Personnellement plutôt que de trop frotter, je pose l’ongle comme la mousse à l’intérieur, je laisse quelques secondes et je retire. Je recommence et je ne frotte un peu qj’à la fin si nécessaire. Les bains posent un gros problème c’est que tout le doigt est plongé dans le dissolvant et à force ça peut fragiliser l’ongle. C’est lié aussi au dissolvant (personnellement, j’ai arrêté le dissolvant Sephora car j’ai l’impression que c’est la formule qui m’abîmait les ongles !). Mais je continue à en utiliser régulièrement du sans et avec acétone (je trouve le Kiko très bien).

Et un dernier produit NUL (et je pèse mes mots) c’est le dissolvant en gel de Kiko (d’ailleurs ils ont laissé tombé). Il ne marche pas (enfin si pour deux doigts à la fois…). Donc même en solde ne le prenez pas !!!

Et enfin, un dernier truc. Quand on a finit de s’enlever le vernis : il faut se laver les mains ! En frottant bien le savon sur l’ongle, sous l’ongle, sur les côtés pour retirer tout produit dissolvant. Puis on finit par une bonne couche de crèmes ou un soin. Si vous voulez vous revernir les ongles tout de suite derrière, laissez au moins 30 min à vos ongles pour absorber le produit puis passez un coton imbibé d’alcool sur l’ongle pour retirez la couche de gras. Puis on rattaque la base !

J’espère que cette petite série vous aura plus. J’hésite entre attaquer une série sur les types de vernis (holo, crème, paillette…) ou sur les outils de nail art (dotting tool, stamping…).

Partager cet article:
Share this page via Email Share this page via Facebook Share this page via Twitter


2 responses to “Les essentiels – le dissolvant”

  1. christine says:

    pour l’instant, le meilleur des dissolvants en pot que j’ai trouvé c’est le bourgeois. Le kiko est aussi pas mal du tout
    et chez kiko, a éviter aussi ce sont les disques de dissolvant , pas top du tout

    • C’est marrant je trouve le kiko plus efficace (par contre la mousse est mieux sur le bourjois je trouve !).
      Je viens de tester le dissolvant Une (sur des vernis holographiques mais avec une bonne couche de top coat), assez efficace et effectivement ne desseche pas l’ongle ! Par contre, j’avais oublié qu’avec du dissolvant sur un coton, l’odeur du dissolvant est plus forte et reste contrairement au pot où l’odeur reste à l’intérieur !

Leave a Reply to Détail de vie Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *