Beauté, soins, cheveux...

Tags: , , ,

Empties #17– Sunday Riley – Luna

Sunday RileyEncore un produit terminé spécifique sur un produit, j’ai nommé l’huile de nuit Luna de Sunday Riley. Alors une petite précision, ce produit est le plus cher que j’ai jamais acheté parmi les soins de la peau (ou quoique ce soit relatif à la beauté si on enlève les appareils électroniques évidemment). Le flacon coûte 105 € pour 30 ml de produit (remettez-vous, remettez vous !). Comme il n’y a jamais de réduction sur le type de site qui vend ce produit, j’avais profité d’une offre avec un sac de mini produits (il y avait des trucs bien sympa dedans, je n’ai même pas encore tout testé !).

Alors pour ce prix, ça nous vend quoi comme rêve ce produit ? Il s’agit d'”Une huile de nuit au rétinol pour transformer les peaux abîmées par le temps, le soleil ou la pollution, tout en affinant le grain de peau !”. L’avis d’Oh My Cream est “Un puissant soin “embellisseur” pour faire peau neuve et afficher au matin une peau de bébé, lumineuse et ferme !”.

Sunday Riley - Luna - HuileLe produit en lui-même se présente sous la forme d’une huile bleue comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre. Elle devient évidemment transparente à l’application mais je trouve quand même que ça laisse un petit film bleuté sur la peau (on ne ressemble pas à un schtroumpf non plus mais cela ne donne pas vraiment bonne mine !). Le rendu est gras, pas autant qu’avec une huile “classique” (type jojoba) mais plus qu’avec une huile sèche. Et le matin au réveil, il est nécessaire de nettoyer un minimum sa peau (Perso le passage d’une eau florale suffisait pour moi). L’odeur est aussi assez particulière (bien moins que l’huile Paï mais pas un produit “classique” de cosmétique). Pour prélever le produit, il y a une pipette, et “miracle !”, le flacon est bien pensé car dans le fond, il y a une toute petite cavité qui permet à la pipette d’aller vraiment jusqu’au fond et de ne gâcher aucun produit !

Et les résultats dans tout ça ? Mitigés ! Sur les 2/3 premiers mois d’utilisation, j’ai trouvé que ça avait plutôt un bon effet, dans la continuité (et même un peu mieux) qu’avec l’huile Paï couplé au serum Jonzac. Mais sur les 3 derniers mois, peut être lié aux autres produits que j’utilisais en même temps, ma peau s’est détériorée quand même (boutons plus nombreux, déshydratation…), ce n’est donc pas un produit miracle et il faut bien faire attention à ce qu’on met par ailleurs. Dans l’absolu, ce serait sans doute une huile à réserver à certains moments quand on sent sa peau en besoin. Mais j’avais écouté une interview de la créatrice qui indiquait faire de petits lots de production pour permettre à ses produits d’être frais et efficaces, j’en ai plutôt déduis que c’était un produit à ne pas laisser traîner.

Comme vous vous en doutez à la lecture de ces lignes, je ne racheterai pas ce produit. Il est trop cher pour le résultat obtenu. J’ai par contre, repris un serum peau parfaite de Jonzac (qui a fait du bien à ma peau question hydratation) et je pense bientôt racheter une huile Paï. En plus, bien que ce soit une huile, ce n’est absolument pas un produit bio ni même naturel (oui oui, les produits bio hors de prix ça existe, regardez Tata Harper….) contrairement à d’autres produits de la même marque. Mais j’avoue que ça m’a un peu refroidi vu le résultat ! Une blogueuse que je suis par ailleurs qui avait l’air d’être contente de cette huile au début, a eu un peu les mêmes réflexions sur le long terme. Peut être est-ce un problème d’actif qui ne tient pas (je l’ai commencé fin août et terminé fin février donc 6 mois, ça reste correct). Bref, pas super contente de cet essai (et j’avoue que sur la fin, j’étais contente d’arriver au bout !).

Ingrédients et explication (en anglais) :

Sunday Riley - Key IngredientsSunday Riley - Ingredients

Partager cet article:
Share this page via Email Share this page via Facebook Share this page via Twitter


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *